Vu le:

Renseignements généraux

Full Name
Leslie Nicole Raybon
Prénom usuel
Registration Number
29831
Registration Status
Suspended
Member Join Date
13/10/2010
Catégorie du certificat d’inscription
General

Historique d'inscription

Start DateEnd DateRegistration ClassRegistration Status
1/14/2021 GeneralSuspendedBy Order of Committee
10/13/20101/13/2021GeneralGood Standing 

Conditions et restrictions

Applicables au 14 janvier 2021 par ordonnance du comité de discipline : 

a. Avant de commencer ou de reprendre le travail en tant qu’éducatrice de la petite enfance inscrite (« EPEI ») ou d’exercer la profession telle que définie à l’article 2 de la Loi de 2007 sur les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance, la membre doit suivre et réussir à ses frais les cours suivants, préapprouvés par le directeur de la Réglementation professionnelle (le « directeur ») – et obtenir une note de passage de 70 % minimum, ou un résultat satisfaisant le directeur si aucune note n’est attribuée :

      i. Stratégies d'intervention positives;
      ii. Gestion de la colère.

b. La membre doit fournir au directeur une preuve d’inscription et de réussite de ces cours.

c. Avant de commencer ou de reprendre son emploi à titre d’EPEI ou de pratiquer à ce titre, selon la définition de l’article 2 de la Loi (un « emploi »), la membre, à ses frais, devra se soumettre à la conseillance d’un mentor, lequel : 
 
      i. est lui-même un EPEI et membre en règle de l’Ordre, 
      ii. occupe un poste de supervision,
     iii. n’a jamais été reconnu coupable de faute professionnelle ou d’incompétence par le comité de discipline de l’Ordre,
     iv. n’est actuellement pas frappé d’incapacité selon un jugement du comité d’aptitude professionnelle de l’Ordre,
     v. ne fait actuellement pas l’objet d’allégations dans une affaire soumise au comité de discipline ou au comité d’aptitude professionnelle de l’Ordre, et
     vi. aura été approuvé au préalable par le directeur. 
 
Afin que son mentor soit préapprouvé, la membre doit fournir au directeur toutes les informations demandées, y compris (sans s’y limiter) le nom, le numéro d’inscription, le numéro de téléphone, l’adresse et le curriculum vitae du mentor.

En d’autres termes, une fois que la suspension ordonnée par le comité de discipline prendra fin, la membre pourra commencer ou reprendre le travail en tant qu’EPEI après avoir établi une relation de mentorat avec un(e) mentor(e) préapprouvé(e).

d. Dans les 14 jours suivant la date où la membre commence ou reprend son emploi à titre d’EPEI, elle doit s’assurer que le directeur est avisé du nom, de l’adresse et du numéro de téléphone de tous ses employeurs.

e. La membre remettra au mentor une copie des documents ci-dessous dans les 14 jours qui suivent la réception de la confirmation de l’approbation du mentor par le directeur ou, si ce délai est plus court, dans les 14 jours suivant la mise à disposition des documents:
      i. l’ordonnance du sous-comité;
     ii. l’énoncé conjoint des faits;
        iii. l’énoncé conjoint quant à la sanction et à l’amende; et 
        iv. une copie de la décision et des motifs du sous-comité.
 
f. La membre rencontrera son mentor aux deux semaines, une fois le mentor approuvé par le directeur, dans le but de discuter :
      i. du Code de déontologie et normes d’exercice de l’Ordre;
      ii. des actes ou omissions de la membre en raison desquels le comité de discipline a reconnu la membre coupable de faute professionnelle;
     iii. des conséquences potentielles de la faute professionnelle de la membre sur les parents et enfants visés et pour ses collègues, sa profession et elle-même;
       iv. des stratégies de prévention de la récidive; et
        v. du quotidien au travail de la membre et des problèmes qu’elle rencontre, dans le but de s’assurer qu’elle respecte les normes d’exercice de l’Ordre (en veillant à ne divulguer aucun renseignement personnel au sujet des enfants sous la surveillance de la membre ou des clients de ses employeurs). 

g. Après un minimum de sept rencontres, la membre pourra demander la permission au directeur de cesser de participer à de telles rencontres de mentorat, à condition qu’elle puisse d’abord fournir au directeur un rapport du mentor indiquant :
      i. les dates des rencontres ayant eu lieu entre la membre et le mentor;
      ii. que le mentor a bien reçu les documents mentionnés à l’alinéa (e);
     iii. que le mentor a examiné les documents mentionnés à l’alinéa (e) et a discuté avec la membre des sujets énoncés à l’alinéa (f); et
     iv. l’évaluation du mentor de la perception de la membre quant à son comportement.

h. Tous les documents à remettre par la membre à l’Ordre ou au mentor doivent être transmis par courrier recommandé, messager ou courriel, et la membre conservera une preuve de livraison.

i. L’Ordre pourrait exiger une preuve de satisfaction des conditions et restrictions énoncées dans cette ordonnance à tout moment.

Avis spéciaux

Le 14 janvier 2021, le comité de discipline de l'Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance a déclaré la membre coupable de faute professionnelle.

Le comité a conclu que la membre avait commis plusieurs fautes professionnelles, y compris le fait d’avoir infligé de mauvais traitements physiques à un enfant placé sous sa surveillance professionnelle; le fait d'avoir infligé de mauvais traitements d’ordre psychologique ou affectif à un enfant placé sous sa surveillance professionnelle; le défaut de s’être conformée aux normes de la profession; le fait d'avoir adopté une conduite qui pourrait raisonnablement être perçue par les membres comme étant honteuse, déshonorante et contraire aux devoirs de la profession compte tenu des circonstances; et le fait d’avoir adopté une conduite indigne d’un membre.

Le comité a enjoint à la registrateure de suspendre le certificat d’inscription de la membre pendant au moins neuf mois et d’assortir ce dernier de conditions et restrictions. Le comité a également exigé de la membre qu’elle se présente devant lui pour être réprimandée et l’a condamnée à payer des frais d’un montant de 1 000 $ à l’Ordre.

Décision disciplinaire

Les documents

Le contenu du tableau de l’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance (l’Ordre) est fréquemment mis à jour. Bien que l’Ordre fasse son possible pour s’assurer que les renseignements affichés sur le tableau sont exacts, complets et à jour, sans toutefois limiter la portée générale des conditions du site Web, il ne peut affirmer ni garantir que ce soit le cas et n’assume aucune responsabilité ni aucune obligation à cet égard.
 
Si vous avez besoin d'aide pour utiliser le tableau public, trouver des renseignements sur un membre ou obtenir l'historique des inscriptions avant le 1er mars 2019, veuillez appeler l'Ordre au 416 961-8558 / 1 888 961-8558.